Importance des gains cotisables

Lorsque vous travaillez, vous versez des cotisations au régime d’OMERS en fonction de vos gains cotisables normaux, à l’exclusion des sommes additionnelles, comme la rémunération des heures supplémentaires et la plupart des paiements forfaitaires. Lorsque vous prenez votre retraite, ces mêmes gains cotisables servent à calculer votre rente (les gains des « cinq meilleures » années dans la formule de calcul de la rente du régime d’OMERS).

Il existe deux plafonds touchant les gains cotisables :
 
  1. Plafond sur la rémunération au rendement – les gains cotisables après 2010 sont plafonnés comme suit :
    • 150 % x vos gains cotisables avant la rémunération au rendement

    Par rémunération au rendement, on entend les gains associés à une prime fondée sur le rendement et à des ententes de rémunération semblables. On ne considère pas les primes pour le maintien en poste (communes auprès des corps de policiers et de pompiers) comme une rémunération au rendement.
  2. Plafond additionnel – total des gains cotisables annuels limité à sept fois le plafond des gains du RPC en vigueur le:
  • le 1er janvier 2014 pour les participants ayant adhéré au régime à partir du 1er janvier 2014; et
  • le 1er janvier 2016 pour les participants ayant adhéré au régime avant le 1er janvier 2014.